Amazon enregistre le pire mois d’août pour les incendies de forêt depuis plus d’une décennie

Le mois d’août a été le pire mois d’incendies au Brésil depuis plus d’une décennie. C’est selon l’Agence spatiale brésilienne, qui affirme que ses satellites ont enregistré plus de 33 000 incendies en août de cette année, contre 28 000 le même mois en 2021.

La forêt tropicale sud-américaine est considérée comme un tampon clé contre le réchauffement climatique.

En plus de la destruction par les flammes, Rómulo Batista, de Greenpeace Brésil, dit avoir également détecté un volume record de déforestation au premier semestre de cette année, « c’était le plus grand nombre d’alertes à la déforestation au cours des 15 dernières années. de janvier à août, les incendies ont augmenté de 18 % par rapport à l’année dernière.”

Les habitants se plaignent également de la baisse de la qualité de l’air. Selon les experts, les incendies sont principalement causés par des agriculteurs qui défrichent illégalement les terres en brûlant la végétation. Joyce, une assistante administrative qui vit à Porto Velho, dans l’État brésilien de Rondônia, a déclaré que les incendies en 2022 étaient sensiblement plus importants, “donc le lever du soleil était extrêmement nuageux avec de la fumée, le soleil est très rouge, très chaud, des jours horribles”.

Le déboisement est à un niveau record après 3 ans d’augmentation continue au Brésil. Le président Jair Bolsonaro, un allié de l’agro-industrie, fait face à des critiques internationales concernant une augmentation de la destruction de l’Amazonie sous son commandement.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire