Certains Ukrainiens ont délivré des armes au début de la guerre et doivent maintenant les restituer

ad

Les Ukrainiens cherchant à défendre leur territoire se sont alignés par temps froid il y a à peine un an pour entrer dans les postes de police locaux et accepter des armes pour repousser toute attaque russe potentielle, alors que le pays faisait appel à ses fidèles citoyens volontaires pour former une ligne de défense supplémentaire.

La police a donné aux citoyens une formation rapide, une arme et un approvisionnement en munitions. Certains sont partis avec des fusils, certains avec des mitrailleuses et d’autres avec des grenades propulsées par fusée. Dans la capitale du pays, Kiev, des sacs de sable ont été empilés près des fenêtres du poste de police le 26 février 2022, deux jours seulement après l’invasion de l’Ukraine par la Russie. C’était en cas d’attaque contre Kiev, que beaucoup s’attendaient à ce que la Russie occupe dans quelques jours.

Des scènes comme celles-ci se sont produites dans différentes régions d’Ukraine au début de la guerre.

Aujourd’hui, le gouverneur Serhii Lysak de l’oblast de Dnipropetrovsk a demandé aux civils qui ont reçu de telles armes de les restituer.

“Les civils doivent restituer leurs armes à feu et leurs munitions dans les 10 jours”, a déclaré Lysak lundi sur Telegram lors d’une réunion avec les forces de l’ordre de sa région.

Lysak a déclaré qu’au début de la guerre, “les civils ont reçu des armes pour protéger leurs familles et leurs maisons”, et que certains les ont déjà rendues, ajoutant que le gouvernement connaît soi-disant l’emplacement d’autres armes.

“Lorsque la situation dans la région s’est stabilisée, certaines personnes ont rendu leurs armes”, a déclaré Lysak. “Nous connaissons les listes de ces citoyens, nous ne les rendrons pas encore publiques. Mais, je le souligne encore une fois, ils ont 10 jours, à compter d’aujourd’hui, pour restituer les armes dans l’ordre établi.”

L’ordre de Lysak fait en fait suite à un décret publié par le ministre de l’Intérieur ukrainien le 7 mars 2022, intitulé “Assurer la participation des civils à la protection de l’Ukraine”.

Le décret stipule que les civils doivent restituer leurs armes délivrées dans les 10 jours suivant l’annulation ou la fin de la loi martiale. Il stipule également que les citoyens peuvent rendre leurs armes s’ils n’ont pas envie de se battre.

Newsweek a contacté le ministère ukrainien de la Défense pour obtenir des commentaires.

La guerre est maintenant entrée dans son 13e mois, dépassant la barre des un an en février. La Russie aurait perdu plus de 153 700 soldats depuis le début de la guerre, selon les estimations du ministère ukrainien de la Défense. L’estimation n’a pas pu être vérifiée de manière indépendante et l’estimation par l’Ukraine des pertes russes est généralement plus élevée que celle des pays occidentaux. La Russie n’a pas commenté ses propres pertes puisqu’elle a déclaré avoir perdu 6 000 soldats d’ici septembre 2022.

La Russie n’a pas réussi à rattraper certaines régions de l’Ukraine, y compris Kiev, depuis le début de la guerre. L’Ukraine a riposté à la Russie et a même récupéré des territoires précédemment occupés.

L’oblast de Dnipropetrovsk se trouve dans le sud de l’Ukraine, près de la partie orientale fortement occupée du pays. Dnipro est la quatrième plus grande ville d’Ukraine et se situe le long du fleuve Dnipro, qui mène au sud de la mer Noire.

Articles Liés

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Derniers articles