Cinq touristes meurent sur un volcan actif, trois personnes secourues

Trois alpinistes ont été secourus après avoir tenté d’escalader le plus haut volcan actif d’Eurasie, le Klyuchevskaya Sopka dans l’extrême est de la Russie, ont annoncé mardi des responsables locaux.

Deux touristes et un guide ont été évacués par hélicoptère et emmenés dans la colonie la plus proche, le village de Klyuchi, a rapporté le média russe RIA Novosti.

“Il est prévu que les gens soient évacués de là par le conseil du centre territorial de médecine de catastrophe vers Petropavlovsk”, a déclaré le service de presse du Centre de défense civile, d’urgence et de sécurité incendie du territoire du Kamtchatka.

L’un des trois grimpeurs a des engelures aux bras et aux jambes, ont indiqué les autorités, tandis que les deux autres sont en bonne santé.

Les trois étaient membres d’un groupe de 12, qui comprenait deux guides. Le groupe, dont les membres sont arrivés de plusieurs régions de Russie, est parti ensemble pour gravir le volcan de 4 754 mètres (15 597 pieds) le 30 août.

Le 3 septembre, le groupe installe son camp à 3 300 mètres (10 826 pieds) et neuf membres partent pour grimper plus haut.

Selon les médias locaux, au moins cinq personnes sont mortes samedi à une altitude d’environ 4 150 mètres (13 615 pieds), et les autres sont décédées en quelques jours, apparemment d’hypothermie.

Les trois alpinistes survivants ont attendu de l’aide dans une cabane à 3 300 mètres (10 826 pieds), où ils se sont abrités en attendant les secours.

Selon le bureau du procureur de la région, le groupe de touristes comprenait des résidents des régions de l’Altaï, de Primorsky et du Kamtchatka, de Moscou et des régions de Novossibirsk et de Vladimir.

Dimanche, une tentative de sauvetage par hélicoptère a échoué en raison d’une forte couverture nuageuse et de vents violents.

“Ils devaient atterrir à une altitude de 3 300 m, mais en raison de vents violents à 30 mètres par seconde [67 mph] ils n’ont pas réussi à le faire, bien que deux tentatives aient été faites à quelques heures d’intervalle”, ont déclaré les sauveteurs.

“Le résultat de l’opération de recherche et de sauvetage dépend de divers facteurs : conditions météorologiques (force du vent, précipitations, couverture nuageuse), nuages ​​de cendres sur les pentes, fonte des glaciers, coulées de débris et chutes de pierres”, a indiqué la protection civile locale.

Les sauveteurs ont déclaré que les températures à Klyuchevskaya Sopka peuvent chuter à 6,8 degrés Fahrenheit pendant la nuit.

Le volcan, qui se situe entre la mer d’Okhotsk à l’ouest et l’océan Pacifique et la mer de Béring à l’est, fait partie du site du patrimoine mondial de l’UNESCO des volcans naturels du Kamtchatka et a éclaté plus de 50 fois depuis 1700.

La commission d’enquête russe, une agence fédérale, a ouvert une enquête pénale en vertu de l’article “causant la mort par négligence de deux personnes ou plus”, a rapporté RIA Novosti.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire