EDF prévoit de redémarrer l’ensemble de son parc nucléaire début 2023

La France prévoit de redémarrer l’ensemble du parc nucléaire du pays au début de l’année prochaine. L’un des plus grands producteurs d’électricité nucléaire au monde, EDF tente à tout prix d’éviter d’interrompre son approvisionnement en électricité pendant l’hiver.

La ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, a déclaré que l’entreprise respectait le calendrier.

“Comme vous le savez, 32 réacteurs sont arrêtés, certains pour fissuration par corrosion sous contrainte et d’autres pour maintenance de routine”, a déclaré Pannier-Runacher. “EDF s’est engagé à redémarrer tous les réacteurs cet hiver. Nous suivons de près la situation avec des mises à jour hebdomadaires et sommes particulièrement vigilants pour que ce calendrier soit respecté.”

Selon les projections d’EDF, 27 réacteurs nucléaires devraient redémarrer d’ici fin décembre, suivis de 5 autres entre début janvier et mi-février 2023.

Cependant, beaucoup s’interrogent sur la capacité de l’entreprise à le faire, en particulier pour les 12 réacteurs arrêtés par la fissuration par corrosion sous contrainte. Leur réparation nécessite des opérations longues et complexes. Le président de l’Autorité de sûreté nucléaire, Bernard Doroszczuk, a averti que d’autres problèmes pourraient également être détectés, conduisant à de nouvelles fermetures.

La Première ministre Elizabeth Borne a exhorté la direction d’EDF à trouver rapidement des solutions pour éviter de devoir redémarrer des centrales au charbon cet hiver.

Cette baisse de la production, combinée à la moindre utilisation du gaz russe dans les centrales thermoélectriques, continue de faire pression pour augmenter les prix. Le prix de gros du mégawatt a été multiplié par 10 en un an, atteignant 1 000 €.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire