Guerre d’Ukraine | Rapport : le Royaume-Uni propose un accord Taurus à l’Allemagne

ad

Kiev continue de demander des missiles de croisière allemands Taurus. L’Allemagne livre six hélicoptères à l’Ukraine. Toutes les informations dans le blog d’actualité.

19h41 : Selon un article de presse, la Grande-Bretagne offrirait à l’Allemagne une issue au débat compliqué sur les livraisons du missile de croisière Taurus à l’Ukraine. Le gouvernement fédéral pourrait exporter des Taurus en Grande-Bretagne et le gouvernement de Londres livrerait en retour des missiles de croisière Storm Shadow à l’Ukraine, rapporte le “Handelsblatt”, citant des diplomates et des fonctionnaires. L’offre britannique est disponible depuis quelques semaines. Interrogé, le gouvernement fédéral a déclaré qu’il ne ferait aucun commentaire sur le rapport.

Des sources proches du dossier ont déclaré à l’agence de presse Reuters que des appels avaient été lancés depuis des mois pour que l’Allemagne livre des missiles de croisière Taurus à l’Ukraine. L’échange pourrait permettre l’approbation du gouvernement fédéral. Le chancelier fédéral Olaf Scholz a jusqu’à présent refusé de livrer le Taurus à l’Ukraine, mais plusieurs politiciens des feux de circulation le réclament. La semaine dernière, le groupe parlementaire de l’Union au Bundestag a rejeté sa demande d’autorisation des livraisons de Taurus à l’Ukraine.

L’expert budgétaire du SPD, Andreas Schwarz, responsable de la défense, déclare au “Handelsblatt” à propos de la proposition britannique : “Si cela profite à l’Ukraine, alors c’est certainement une option dans le cadre de la coopération internationale”. La présidente de la commission de défense, Marie-Agnès Strack-Zimmermann, déclare au journal qu’échanger des bagues n’a pas de sens pour elle. “Alors Taurus n’est plus disponible pour la Bundeswehr et l’Ukraine n’en a toujours pas. Storm Shadow n’est pas un remplaçant équivalent.”

18h14 : L’Allemagne et l’Ukraine souhaitent conclure « prochainement » un accord bilatéral sur la sécurité et les engagements de soutien. Le chancelier fédéral Olaf Scholz et le président ukrainien Volodymyr Selenskyj se sont mis d’accord sur ce point lors d’un entretien téléphonique, comme l’a annoncé à Berlin le porte-parole du gouvernement Steffen Hebestreit. Il s’agit de mettre en œuvre la déclaration commune du Groupe des Sept grands pays industrialisés (G7) de juillet 2023.

Au cours de la conversation, Zelensky a également informé la chancelière des conséquences des récentes attaques russes. Le président a remercié le gouvernement fédéral pour son soutien militaire, notamment pour renforcer la défense aérienne de l’Ukraine, précise Hebestreit.

Scholz a assuré l’Ukraine d’une solidarité continue et inébranlable face à l’agression actuelle de la Russie. L’Allemagne continuera à soutenir l’Ukraine dans le domaine militaire en étroite coordination avec ses partenaires européens et internationaux.

Articles Liés

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Derniers articles