Huit personnes seront jugées pour avoir participé à l’attentat du 14 juillet 2016

Six ans après l’attentat de Nice, huit prévenus comparaîtront lundi devant le tribunal spécial de Paris pour un nouveau procès terroriste extraordinaire, prévu pour durer plus de trois mois.

Cet attentat sur la Promenade des Anglais dans la nuit du 14 juillet – la fête nationale de la France – a fait 86 morts, dont 15 enfants et adolescents, et plus de 450 blessés.

Il s’agit de la deuxième attaque la plus meurtrière sur le sol français après celle du 13 novembre 2015.

Symboliquement, le procès se déroulera dans un tribunal spécial “sur mesure” construit pour le procès du 13 novembre – dit “V13” – dans le palais de justice historique de la capitale.

Au total, 865 personnes ont participé au procès en tant que parties civiles à la fin du mois d’août, tandis que d’autres pourront le faire lors de l’audience. Pour ceux qui ne pourront pas se rendre à Paris, le procès sera retransmis au Palais des Congrès Acropolis de Nice.

L’auteur, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, un Tunisien de 31 ans, a été abattu sur place lors de l’attentat de 2016.

Le 14 juillet, au volant d’un camion de 19 tonnes, il s’adresse à la foule rassemblée pour assister au feu d’artifice et aux concerts organisés ce soir-là sur la célèbre avenue de Nice. Il y a été tué par la police.

L’attentat – un an et demi après l’attentat de Charlie-Hebdo et huit mois après les attentats du 13 novembre – avait été revendiqué par l’organisation dite Etat islamique.

L’enquête a établi que l’allégation était “purement opportuniste” après avoir échoué à établir un lien direct entre l’auteur et le groupe djihadiste.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire