La star du rugby Gareth Thomas admet qu’il n’a pas dit à son ancien partenaire qu’il était séropositif

La star du rugby Gareth Thomas a admis qu’il n’avait pas dit à un ancien partenaire qu’il était séropositif lors du démarrage d’une relation, selon des documents de la Haute Cour.

Son ex, Ian Baum, accuse M. Thomas, 48 ​​ans, d’avoir «caché» qu’il était séropositif et de ne pas «avoir pris des précautions raisonnables» avant de lui transmettre le virus alors qu’ils étaient en couple.

L’ancien capitaine du Pays de Galles, M. Thomas, a maintenant admis qu’il n’avait pas dit à M. Baum qu’il était séropositif lorsque le couple a commencé une relation en octobre 2013.

Il nie avoir transmis le VIH à M. Baum ou être autoritaire et coercitif dans leur relation.

Les porteurs du VIH peuvent être accusés de lésions corporelles graves s’ils ne révèlent pas leur état de santé à des partenaires potentiels, puis transmettent l’infection.

M. Thomas nie avoir “menti” au sujet de sa séropositivité parce que M. Baum, 59 ans, ne l’a jamais interrogé à ce sujet.

Il a également déclaré qu’ils n’avaient pas eu de relations sexuelles pendant quatre mois après s’être rencontrés parce qu’il “s’était blessé”.

Mais il a admis qu’il avait « tort » de croire qu’il ne pouvait pas transmettre la condition à d’autres, ce qui, selon ses avocats, était « une croyance sincère à l’époque des faits ».

Dans une affaire qui doit être entendue par la Haute Cour, M. Thomas est accusé par M. Baum de “voies de fait, voies de fait, coups et blessures intentionnels et négligence”.

M. Baum réclame au moins 150 000 £ de dommages et intérêts, bien qu’ils puissent être considérablement plus élevés pour des “blessures physiques et psychologiques graves” et une “perte d’espérance de vie d’environ six à huit ans”.

La star de rugby à la retraite affirme que lui et M. Baum n’ont eu des relations sexuelles qu’après que M. Baum a révélé qu’il était séropositif en 2014 et que M. Thomas a fait de même.

La star de rugby à la retraite affirme que lui et M. Baum n’ont eu des relations sexuelles qu’après que M. Baum a révélé qu’il était séropositif en 2014 et que M. Thomas a fait de même.

Dans des documents de la Haute Cour soumis la semaine dernière, les avocats de M. Thomas affirment que M. Baum “était quelque peu blasé” à l’idée de contracter le VIH, “son attitude étant qu’il devait attraper le VIH tôt ou tard”. Mais ils ajoutent : « Il est admis que le demandeur [Mr Baum] n’a pas donné son consentement au risque de transmission du VIH par l’accusé.

M. Thomas a déclaré que M. Baum était “promiscuité” au cours de leur relation, bien que les preuves en soient encore “sujets à détermination”. M. Baum prétend qu’il était monogame pendant qu’ils étaient ensemble.

Les allégations contre M. Thomas, qui concernent la période entre 2013 et 2018, sont intervenues avant qu’il ne révèle dans une interview et un documentaire de la BBC en 2019 qu’il était séropositif.

Il est devenu gay en 2009 vers la fin d’une brillante carrière, dont 100 sélections pour le Pays de Galles, et a été salué comme un pionnier LGBTQ dans le sport.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire