L’AfD perd son soutien – mais Scholz aussi | Enquête Forsa

ad

L’AfD a perdu le soutien de la population selon un sondage d’opinion. Seulement 20 pour cent des personnes interrogées ont déclaré vouloir voter pour le parti.

L’AfD a perdu le soutien de la population selon une enquête Forsa. Dans le sondage publié mardi pour les chaînes RTL et ntv, 20 pour cent des personnes interrogées ont déclaré qu’elles voteraient pour l’AfD en cas d’élections fédérales dimanche prochain.

C’est deux points de pourcentage de moins que la semaine précédente. Les manifestations nationales contre la droite qui ont eu lieu après la révélation de la réunion secrète de Potsdam, auxquelles ont également participé des responsables politiques de l’AfD, ont eu lieu pendant la période d’enquête. Vous pouvez en savoir plus sur la réunion ici.

Le SPD pourrait s’améliorer d’un point à 14 pour cent. Les partis de l’Union resteraient au nombre de 31, les Verts à 14 et le FDP et le Parti de gauche à 4 pour cent chacun. Trois pour cent des personnes interrogées voteraient pour le nouveau parti Alliance Sahra Wagenknecht (BSW). Les électeurs libres obtiendraient également trois pour cent.

Sur la question de la chancelière, le chancelier Olaf Scholz (SPD) continue de perdre du terrain. Si le chef du gouvernement pouvait être élu directement, Scholz n’obtiendrait que 13 pour cent (moins deux) s’il se présentait contre le leader de la CDU Friedrich Merz et le vice-chancelier Robert Habeck (Verts). Dans cette constellation, Merz obtiendrait 25 pour cent des voix (plus une), Habeck 17 pour cent (plus deux). Si la ministre des Affaires étrangères Annalena Baerbock se présentait pour les Verts à la place de Habeck, Scholz et Baerbock obtiendraient 16 pour cent et Merz 28 pour cent.

En ce qui concerne l’évaluation des compétences politiques, les partis de l’Union étaient toujours en tête avec 17 pour cent. Six pour cent des personnes interrogées ont indiqué respectivement le SPD et les Verts, sept pour cent l’AfD, deux pour cent le FDP et trois pour cent un des autres partis. 59 pour cent estiment actuellement qu’aucun parti n’est capable de résoudre les problèmes du pays.

Articles Liés

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Derniers articles