L’ancien Wallaby Will Genia’s SHOCK demande à Michael Cheika de mener les Australiens à la Coupe du monde

La légende des Wallabies, Will Genia, a fait appel aux services de l’entraîneur argentin Michael Cheika pour guider l’Australie vers la Coupe du monde de rugby 2027, affirmant que sa mentalité de vainqueur est sans pareille.

L’ancien demi de mêlée vert et or a joué sous trois entraîneurs au cours de son mandat international de 110 sélections qui a débuté en 2009, affirmant que les fans des Wallabies verront le retour de Cheika à la barre, malgré le fait que le mentor actuel Dave Rennie soit au poste.

Cheika a mené les Los Pumas à leur première victoire contre les All Blacks en Nouvelle-Zélande, emmenant l’équipe sud-américaine au premier rang du classement du championnat de rugby.

Les bleus et blancs ont disputé trois matchs au cours de la compétition des quatre superpuissances, battant l’Australie 48-17 au deuxième tour.

Genia dit que Cheika espère une deuxième naissance dans la boîte des entraîneurs australiens et pense qu’il est le meilleur candidat pour le poste de Dave Rennie.

“Je peux le voir et j’aimerais le voir parce que je sais qu’il y aspire toujours”, a déclaré le joueur de 34 ans à Fox Sports.

« Il adore entraîner.

Vous pouvez voir ses empreintes digitales partout dans la façon dont ils (l’Argentine) jouent. Il a changé leur façon de jouer par rapport au jeu argentin traditionnel des années passées grâce à son entraînement.

Avant la défaite 2-1 de l’Australie en trois matchs contre l’Angleterre, Dave Rennie avait un taux de victoire de 40% en tant que chef des Wallabies.

Huit victoires, trois nuls et neuf défaites – le pire record de tout entraîneur australien depuis la création des jeux professionnels en 1995.

Le joueur de 58 ans était en pourparlers avec Rugby Australia pour prolonger son contrat jusqu’à la tournée des Lions britanniques et irlandais de 2025 – mais ces négociations ont depuis été interrompues jusqu’à la fin du TRC.

Le joueur de 58 ans était en pourparlers avec Rugby Australia pour prolonger son contrat jusqu’à la tournée des Lions britanniques et irlandais de 2025 – mais ces négociations ont depuis été interrompues jusqu’à la fin du TRC.

L’ancien Wallaby et Waratah Stephen Hoiles s’est rangé du côté de Genia, affirmant que le succès à court terme de Cheika avec l’Argentine est un bon signe qu’il pourrait reprendre une carrière en Australie.

L’attaquant lâche a remporté un titre de Super Rugby sous Cheika en 2014 aux Waratahs et pense qu’il fait de son mieux dès le début.

“En gros, 18 mois, vous ne pouvez pas faire grand-chose, mais il l’a fait avec l’Australie en 2015 et les a emmenés en finale de la Coupe du monde”, a déclaré Hoiles.

Cheika a commencé son portefeuille d’entraîneurs à Leinster, emmenant le club irlandais aux champions d’Europe en 2009.

L’ancien champion des Queensland Reds pense que beaucoup pensaient que Cheika avait une date d’expiration compte tenu de sa nature agressive et de son attitude brutale – qui a autrefois inspiré les Wallabies à surmonter un déficit de 24 points à la mi-temps contre l’Argentine en 2018.

Au cours d’un séjour de cinq ans chez les Wallabies, Cheika a terminé avec un taux de victoire de 50% sur un coin-flip – un bon moyen de mettre la forme de l’Australie tout au long de cette période.

Genia dit qu’il a été à juste titre sorti de la boîte australienne car les jeunes joueurs avaient besoin d’une nouvelle voix pour apprendre, et dit qu’il y a suffisamment d’expérience croissante dans l’équipe pour accueillir un retour de l’ancien backrower de Randwick.

Le grand Matt Giteau des Wallabies a publié une fouille effrontée à Cheika sur Twitter la semaine dernière après avoir décroché la victoire massive de Los Pumas sur les All Blacks.

“Où était ce plan de match quand Cheika était mon entraîneur?”, A plaisanté le joueur de 39 ans.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire