Le chef de l’AIEA déclare que l’intégrité de la centrale de Zaporizhzhia est une priorité

Le chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique, Rafael Grossi, a comparé être à la centrale nucléaire de Zaporizhzhia et observer la situation de loin à “jour et nuit”.

S’exprimant à son retour à Vienne après avoir visité le site avec une équipe d’inspecteurs, Grossi a admis que même s’ils étaient au courant des conditions avant le déploiement, être sur le terrain était une expérience révélatrice.

“Ma préoccupation sera l’intégrité physique, ce sera l’approvisionnement énergétique et bien sûr l’équipe”, a déclaré Grossi aux journalistes.

La mission de l’AIEA est entourée de controverses. Après avoir critiqué l’échec de Grossi à demander la démilitarisation de l’usine jeudi, l’Ukraine a accusé la Russie de manipuler la visite et de faire du chantage.

Alors que le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a nié avec véhémence et accusé à son tour l’Ukraine de pratiquer le terrorisme nucléaire.

Les experts de l’AIEA resteront à l’usine encore quelques jours pour préparer un rapport complet sur la situation.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire