Le foulard Hermès représentant l’écurie de Buckingham Palace et posé en travers de la selle

Le foulard qui a été posé sur le poney préféré de la reine lors d’un moment poignant lors de ses funérailles lundi était un dessin Hermès de 1993 dédié aux écuries de Buckingham Palace.

Emma, ​​​​un poney noir, a été aperçue sur le bord de la route alors que le corps de la reine arrivait au château de Windsor plus tôt cette semaine, accompagné de Terry Pendry, qui occupe le poste de marié en chef de la reine depuis 25 ans.

L’un des foulards de la reine était posé sur la selle du poney, un accessoire dans lequel le défunt monarque était souvent représenté lorsqu’il chevauchait, voyageait ou regardait les courses.

La conception, qui s’appelle The Royal Mews, présente le bâtiment qui abrite les chevaux de la reine depuis 1820, ainsi que cinq voitures royales différentes et l’écuyer de la reine.

Le choix d’un foulard très personnel semble être un autre clin d’œil à la passion de la reine pour les chevaux et l’équitation.

Le foulard, qui s’appelait «The Royal Mews – Buckingham Palace Hermes scarf», figurait dans la collection automne-hiver 1993 du créateur.

Il a été conçu par Jean de Fougerolle, et est sorti dans le cadre de l’Année du Cheval pour Hermès.

Il a été présenté à Sa Majesté lors du Windsor Horse Show de 1993, qui était connu pour être l’un de ses événements préférés dans le calendrier royal.

Le dessin de l’écharpe figurait au centre, une illustration des Royal Mews, qui se trouvent au palais de Buckingham depuis les années 1820.

Le Royal Mews est composé d’un certain nombre d’écuries utilisées par la famille royale au palais de Buckingham.

L’écharpe montre l’entrée de la muse, avec l’écuyer de la reine et le maître des chevaux de Sa Majesté de chaque côté, face à face au sommet de deux poneys.

L’écharpe montre l’entrée de la muse, avec l’écuyer de la reine et le maître des chevaux de Sa Majesté de chaque côté, face à face au sommet de deux poneys.

Le Mews est également responsable de leur transport et contient des chevaux et des voitures.

Les voitures sont également représentées sur l’écharpe, qui montre The Gold State Coach, qui a transporté la reine Elizabeth, âgée de 25 ans, du palais de Buckingham à l’abbaye de Westminster le jour de son couronnement le 2 juin 1953.

L’opulente calèche, tirée par huit des meilleurs chevaux Windsor Grey de Sa Majesté, a plus de 250 ans et est somptueusement recouverte de velours et de satin.

Il pèse quatre tonnes et son extérieur doré est recouvert de sculptures et d’ornements complexes.

L’écharpe comprend également la calèche State Landau Royal Mews de 1902, qui a été utilisée par Kate Middleton et le prince William, ainsi que le prince Harry et Meghan Markle, lors de leurs mariages royaux.

Pendant ce temps, il comprend également l’entraîneur d’État de la reine Alexandra, l’entraîneur d’État irlandais et la calèche.

Les voitures forment un large cercle autour du centre, et autour de l’extérieur se trouvent un certain nombre de chevaux de la reine et d’autres membres du personnel.

Le foulard a longtemps été un incontournable de la garde-robe royale avec la reine photographiée portant l’accessoire pendant des décennies.

La reine était souvent aperçue avec un foulard en soie noué autour de la tête, en particulier lorsqu’elle n’était pas en service à Sandringham, dans le Norfolk.

La reine était connue pour aimer particulièrement une écharpe du designer français Hermès, dont les prix commencent à 175 £ pour un foulard.

Au fil des ans, elle a amassé une collection de motifs en soie qui ferait l’envie de toute fashionista globe-trotteuse.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire