Maman se fait piéger pour avoir allaité son fils de deux ans

Une mère de trois enfants a été cruellement trollée en ligne pour avoir partagé des vidéos d’elle allaitant son fils de deux ans avec des personnes disant qu’elle devrait être enfermée et qu’elle le maltraitait.

Emma O’Donnell, 35 ans, de Glasgow, montre ouvertement son parcours d’allaitement avec son plus jeune fils Harry, deux ans, mais n’arrive pas à croire le contrecoup qu’elle a récemment reçu.

La blogueuse sur les réseaux sociaux a riposté aux remarques dans une vidéo qu’elle a publiée sur son choc face à la quantité de haine qu’elle a reçue et on lui a dit qu’elle avait de graves problèmes, même si l’OMS recommande d’allaiter les enfants jusqu’à ce qu’ils aient au moins deux ans. .

Emma explique : “Je n’arrive pas à croire à quel point ça a explosé, mon fils a deux ans et demi mais les gens disent que je l’agresse”.

“C’est drôle parce que la vidéo parle du sevrage et de la façon dont j’essaie d’arrêter l’allaitement, mais apparemment je devrais être enfermée pour avoir fait quelque chose d’aussi naturel et normal.”

«Cela peut être un sac mélangé de réponses, la plupart du temps c’est positif mais cette fois c’est allé complètement dans le sens opposé.

“C’est tellement dommage parce que le corps des femmes est tellement objectivé que les gens ont perdu le contact avec ce qu’ils sont vraiment.” Nous sommes faits pour nourrir et soutenir nos bébés.

« Il y a un sérieux manque de communication, les gens pensent qu’ils devraient arrêter l’allaitement à six mois, alors que dans certaines cultures, les enfants sont allaités jusqu’à l’âge de sept ans.

« C’est pourquoi les enfants ont des dents de lait. Allaiter un enfant de deux ans et demi n’est pas mal.

“Cependant, la plupart du temps, des femmes viennent me parler de l’allaitement, car elles sont jugées pour cela et dissuadées de vouloir continuer à allaiter.”

“Mes vidéos leur donnent le courage de savoir qu’ils ne sont pas seuls et c’est pourquoi je poste à ce sujet.”

“Mes vidéos leur donnent le courage de savoir qu’ils ne sont pas seuls et c’est pourquoi je poste à ce sujet.”

Emma partage ouvertement son parcours d’allaitement, quelque chose qu’elle sait être si normal et naturel, mais n’arrive pas à croire combien de personnes ont été négatives envers elle.

Sachant que cela donne à son fils un sentiment de sécurité, elle défendra ses choix, même lorsqu’elle pensait s’arrêter à six mois.

Elle ajoute: «Je pensais seulement que j’allaiterais au sein pendant six mois maximum, puis que je récupérerais mon corps, mais après avoir lu davantage à ce sujet et m’être renseignée, j’ai continué.

“Je ne jugerais pas non plus d’autres femmes pour s’être arrêtées tôt car c’est un gros engagement.”

«J’aime le nourrir, j’aime lui donner ce sentiment de sécurité, c’est un moment de liaison et il vient vers moi pour se réconforter.

«Harry reçoit également la meilleure nutrition et tous les bons types d’anticorps s’il en a besoin. Cela l’aide aussi à dormir. Il obtient encore tout le confort qu’il aurait en tant que nouveau-né.

«Les gens se sont perdus et ce qui est normal. Il n’y a pas de manière parfaite d’être parent. Je fais juste ce que je pense être juste et certaines femmes ne veulent pas allaiter et c’est bien tant que le bébé et la maman sont heureux et en bonne santé.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire