Un chasseur de Nessie repère une «forme noire» de 10 pieds de long à la surface du Loch Ness, ce qui «prouve» que le monstre existe

Un chasseur de Nessie affirme qu’il a prouvé l’existence du monstre après avoir repéré une “forme noire” de 10 pieds de long avec une “bosse incurvée, un long museau et une queue” dans le Loch Ness.

Eoin O’Faodhagain, 58 ans, a déclaré avoir eu le “choc de ma vie” lorsqu’il a vu la présence mystérieuse se déplacer dans l’eau alors qu’il regardait via webcam.

Le chasseur vétéran a décrit la vue comme ressemblant à des scènes du film de 2007 The Water Horse: Legend of the Deep.

Il est maintenant convaincu que les nouvelles images pourraient en fait faire passer le légendaire monstre du lac “du folklore à la réalité”.

“J’ai remarqué une éclaboussure et un mouvement sur l’écran apparaissant sur la droite, ainsi qu’une longue forme noire, et j’ai immédiatement commencé un enregistrement d’écran de cet objet”, a-t-il expliqué.

“J’étais excité parce qu’il restait à la surface de l’eau, se déplaçant très lentement, contrairement à un gros poisson qui bondirait hors de l’eau, mais se submergerait ensuite.

«Cet objet n’était pas un poisson, ni une bûche d’ailleurs – il se déplaçait à une vitesse contrôlée, lente, contrairement à une bûche qui se déplacerait avec le courant.

“Je crois que c’est une créature vivante.”

La dernière observation présumée – qui a duré environ dix minutes – a été capturée à Shoreland Lodges, près de Fort Augustus, sur la rive sud de l’eau, à l’aide d’une webcam entretenue par Visit Inverness Loch Ness (VILN).

La séquence de quatre minutes – qui a été accélérée par souci de brièveté – semble montrer un long objet noir se déplaçant de manière menaçante dans les eaux du Loch Ness.

M. O’Faodhagain s’assoit souvent pour regarder l’eau via webcam depuis son domicile dans le comté de Donegal, en Irlande.

M. O’Faodhagain s’assoit souvent pour regarder l’eau via webcam depuis son domicile dans le comté de Donegal, en Irlande.

Au fil des ans, il a accumulé de nombreuses entrées dans le registre officiel des observations de monstres du Loch Ness, mais cette fois, il est convaincu qu’il pourrait enfin avoir prouvé son existence.

Il a ajouté: “Je crois au monstre du Loch Ness après avoir été témoin d’une observation en direct en juillet 1987.

“Je pense que ma vidéo et mes photos de samedi ont prouvé l’existence du monstre et l’ont amenée du folklore à la réalité.”

Avant cela, il y avait eu six observations officielles sur le registre des observations en 2022, ce qui correspond à celui de l’année précédente. Et selon le site Web, il y en a eu un total de 1 143 à ce jour.

M. O’Faodhagain, qui travaille comme commis d’hôpital, a décrit ce qu’il a vu comme une “créature très étrange” et pense que cela pourrait représenter une espèce inconnue.

“Il y a une queue en gris ombré, une bosse ronde noire incurvée au centre et ce qui ressemble à une nageoire près de l’avant de la créature”, a-t-il déclaré.

« La tête et le cou forment un angle par rapport au reste du corps, et il y a ce qui ressemble à un long museau.

‘Une façon de le décrire est Water Horse. Je sais que c’est le nom d’un film, mais c’est à ça qu’il ressemble.

Le film suit l’histoire du jeune garçon Angus MacMorrow qui découvre un œuf mystérieux qui devient le célèbre monstre.

Il a poursuivi: «Je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit que nous sachions aujourd’hui dans les lacs et les mers du monde qui ressemble à cette forme.

“Une hypothèse sur l’existence du monstre du Loch Ness est qu’il s’agit d’une espèce inconnue.”

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire