Le regard Schiaparelli rouge de la tête aux pieds de Doja Cat sur la trypophobie des fans de la Fashion Week de Paris

Les fans de Doja Cat qui souffrent de trypophobie disent que son look Schiaparelli rouge de la tête aux pieds à la Fashion Week de Paris a déclenché leur peur des petits trous.

La chanteuse, 27 ans, est arrivée au spectacle étoilé lundi et a attiré l’attention avec son look audacieux qui l’a vue recouverte de peinture corporelle rouge et de 30 000 cristaux Swarovski.

La tenue, qui a mis cinq heures à se perfectionner, a été un «déclencheur» pour de nombreux fans, qui se sont rendus sur Twitter pour partager leur dégoût de la façon dont la tenue a fait «agir» leur trypophobie après avoir vu des photos d’elle dans la capitale française.

Doja, dont le vrai nom est Amalia Dlamini, portait un corset en satin rouge avec une jupe somptueusement perlée et des bottes à hauteur du genou.

Elle a ajouté un peu de drame supplémentaire au look déjà extravagant avec un long châle et de grandes boucles d’oreilles en rubis.

Mais c’est le petit détail de la tenue qui a provoqué une réaction négative parmi les fans qui ont peur des objets du quotidien qui semblent avoir des trous serrés.

C’est une phobie qui semble être beaucoup plus répandu qu’on ne le pensait auparavant et Internet aide à souligner à quel point il est courant.

Certains psychologues pensent qu’il peut s’agir d’une phobie latente qui est la gueule de bois d’anciennes menaces telles que les ruches, les fleurs vénéneuses et les créatures venimeuses.

Dans un article pour The Conversation, le professeur Arnold Wilkins, psychologue à l’Université d’Essex, explique l’inconfort qui vient de la géométrie des trous qui sollicitent excessivement le cerveau.

Un exemple typique est la « neige visuelle », que les individus perçoivent comme des points brillants flottant de façon persistante comme de la neige à travers leur vision. Un autre est la trypophobie.

La trypophobie – une “peur des trous” – est une condition qui déclenche chez les individus une réaction émotionnelle lorsqu’ils regardent des images apparemment anodines d’amas d’objets, généralement des trous.

La trypophobie – une “peur des trous” – est une condition qui déclenche chez les individus une réaction émotionnelle lorsqu’ils regardent des images apparemment anodines d’amas d’objets, généralement des trous.

La condition a été décrite pour la première fois sur Internet en 2005 bien qu’il ne s’agisse pas encore d’un diagnostic médical reconnu.

Les images responsables de l’émotion comprennent des objets naturels tels que le rayon de miel ou la tête de graine de lotus, et des objets fabriqués par l’homme tels que le chocolat aéré ou les tuyaux industriels empilés vus de bout en bout.

Malgré leur nature apparemment anodine, de telles images – idéales pour être partagées sur Internet – peuvent induire une variété de symptômes.

Ceux-ci incluent des changements cognitifs qui reflètent l’anxiété, des symptômes corporels liés à la peau – tels que des démangeaisons et la chair de poule – et des changements physiologiques, tels que des nausées, une accélération du rythme cardiaque ou des difficultés à reprendre son souffle.

Un fan souffrant de cette phobie a déclaré sur Twitter après avoir vu le look de Doja : «Bien sûr, Doja assiste à la fonction en tant que trypophobie de la haute couture.

“J’admire son engagement envers l’art et la mode, mais cette fille aime montrer son côté un peu grand.”

Un autre a écrit: “Le look de Doja est malade mais la texture fait exploser ma trypophobie.”

Un troisième a ajouté: «Bien sûr, Doja assiste à la fonction en tant que trypophobie de la haute couture. J’admire son engagement envers l’art et la mode, mais cette fille aime montrer son côté un peu grand.

Quelqu’un d’autre a dit: “Ce clip de doja qui circule déclenche ma trypophobie omg ça a l’air si dégoûtant mais très bon pour elle mais je ne veux pas le revoir.”

De même, un autre a écrit: “J’adore le look de Doja. Je ne peux tout simplement pas regarder trop longtemps parce que je commence à me démanger et à me sentir bizarre… cas grave de trypophobie.

Parmi beaucoup d’autres écrivant à ce sujet sur la plate-forme de médias sociaux, l’un d’eux a écrit: “Quiconque retweete le look de Doja sur mon TL sera bloqué”. Qu’est-ce que la trypophobie ! et quelqu’un a répondu: “Ça me donne la chair de poule.”

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

DERNIÈRES NOUVELLES