Cruel Intentions : la comédie musicale des années 90 est un exercice de nostalgie

ad

Le XXe siècle s’est terminé avec une glorieuse série de films pour adolescents qui ont marqué toute une génération. Cependant, si l’on fait abstraction de la nostalgie, ces chroniques de la vie au lycée peuvent sembler cyniques, offensantes, obsédées par le sexe et tout simplement méchantes. Pas plus que Intentions cruellesl’histoire d’un demi-frère et d’une demi-soeur effrayants qui baisent et manipulent leur chemin au lycée pour prendre le dessus.

Sous-titrée “The ’90s Musical”, cette version scénique reprend les punchlines mordantes de l’original mais pas son ton, atténuant son côté sombre avec une partition des chansons les plus effervescentes de la décennie.

Il s’agit d’une adaptation qui a fait surface pour la première fois aux États-Unis il y a dix ans, avec l’auteur original du film, Roger Kumble, qui a co-écrit une version juke-box de sa version à succès de 1782 du roman français. Les Liaisons Dangereuses. Aujourd’hui, le réalisateur Jonathan O’Boyle, qui a dirigé un certain nombre de productions de comédies musicales hors du West End, a pris les choses en main, et un casting époustouflant compense largement le budget de production serré.

Articles Liés

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Derniers articles