Coupe du monde : les fans de football débarquent au Qatar après être devenus la première équipe à être éliminée

Les fans de football se délectent de la misère du Qatar alors que les hôtes de la Coupe du monde sont devenus la première équipe à être éliminée de la phase de groupes.

Une défaite 3-1 contre le Sénégal, associée au match nul 1-1 des Pays-Bas contre l’Équateur, signifie que les hôtes du Qatar sont devenus la première équipe exclue de la compétition, avec zéro point et un seul but lors de leurs deux premiers matchs.

«Le Qatar étant le premier éliminé et entrant dans l’histoire en tant que pays hôte le plus rapide à être éliminé, c’est drôle. Je ne vais pas prétendre que ce n’est pas le cas », a écrit un utilisateur de Twitter.

Un autre l’a décrit comme une “poésie en mouvement” de voir le Qatar, qui s’est avéré être un hôte profondément impopulaire auprès des fans, éliminé.

Ils ne sont que les deuxièmes hôtes, avec l’Afrique du Sud, à tomber lors du premier obstacle de l’histoire de la Coupe du monde.

Le Qatar a été malheureux lors de son match d’ouverture et n’a pas semblé beaucoup mieux contre le Sénégal, bien qu’il ait trouvé le fond du filet.

Le manager Felix Sanchez a déchiré ses joueurs après la défaite contre l’Equateur mais a pris un ton plus pragmatique vendredi, avant qu’il ne soit confirmé que les espoirs des huitièmes de finale étaient officiellement éteints.

« Nous savons à quel point cette compétition est difficile. Nous voulions aller loin, mais en tant que pays, nous connaissons nos limites », a déclaré Sanchez.

« C’est un petit pays et il n’y a pas beaucoup d’habitants. Les ligues locales ne sont pas très compétitives.

« C’est la première fois que je participe à la Coupe du monde. Si je pouvais tout recommencer, ce serait super. Avoir plus d’expérience aide toujours.

Le Qatar s’est avéré être un hôte incroyablement impopulaire avec des fans au milieu de rangées sur des drapeaux arc-en-ciel et des attitudes envers les LGBTQ +, ainsi que des inquiétudes persistantes concernant le traitement des travailleurs migrants qui ont construit les stades pour le tournoi.

Le Qatar s’est avéré être un hôte incroyablement impopulaire avec des fans au milieu de rangées sur des drapeaux arc-en-ciel et des attitudes envers les LGBTQ +, ainsi que des inquiétudes persistantes concernant le traitement des travailleurs migrants qui ont construit les stades pour le tournoi.

On estime qu’ils ont dépensé plus de 200 milliards de dollars pour le tournoi, ce qui n’a pas non plus échappé aux fans.

‘HahahhahahahahhahahahahhahahHahhahahahahahahahhahahahahaha Qatar notre premier. 200 milliards à sortir en premier après deux matchs ”, a écrit un utilisateur jubilatoire de Twitter.

‘Hahahahhahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahaha’.

Le Qatar doit encore jouer son dernier match contre les Pays-Bas, leader du groupe A, mardi au stade Al Bayt.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire