Le patron de Mercedes, Toto Wolff, défend Lewis Hamilton pour son explosion de stratèges après le Grand Prix des Pays-Bas

Le patron de Mercedes, Toto Wolff, a défendu à la fois Lewis Hamilton et ses stratèges dont le pari s’est retourné contre eux lors du Grand Prix des Pays-Bas.

Hamilton a laissé échapper son équipe à la radio alors que ses faibles espoirs de victoire ont été ruinés en étant laissé de côté sur des pneus plus anciens que Max Verstappen. Il a par conséquent terminé quatrième plutôt qu’un probable deuxième.

“C’était la plus grosse merde”, a crié Hamilton. “Je n’arrive pas à croire que vous m’ayez baisé.”

Mais Wolff a semblé trop calme face à la situation en disant: «Vous devenez émotif pendant la course. Et quand tu es conducteur, ça sort tout seul. Vous ne pouvez même pas l’arrêter.

“C’est comme ça que ça a toujours été entre un pilote frustré et le mur des stands.” Lorsqu’on lui a demandé s’il envisageait d’apporter des changements à l’équipe de stratégie, Wolff a répondu “non” catégoriquement.

«Ce sont les meilleurs gars. Ils ont fait exactement ce dont nous avions parlé : prendre des risques pour essayer de gagner la course.

AlphaTauri, quant à lui, a réfuté les suggestions selon lesquelles il aurait organisé la retraite bizarre de Yuki Tsunoda pour aider Verstappen parce qu’il conduit pour leur équipe senior, Red Bull.

AlphaTauri a déclaré: «Nous avons toujours concouru de manière indépendante, équitable et avec les plus hauts niveaux d’esprit sportif.

“Suggérer quoi que ce soit de différent est insultant et catégoriquement incorrect.”

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire