Le quart-arrière des Rams de Los Angeles Matthew Stafford dit que son coude n’a “aucune limite”

Le quart-arrière des Rams de Los Angles, Matthew Stafford, a déclaré que son coude droit blessé n’avait “aucune limite” avant l’ouverture de la saison de la NFL jeudi.

Les champions en titre du Super Bowl ouvrent leur saison contre les Bills de Buffalo jeudi.

Stafford, qui a joué malgré la douleur au coude droit la saison dernière et a reçu une injection pour la blessure, n’a pas lancé pendant les entraînements du printemps et a été mis sur un calendrier de lancer pendant le camp d’entraînement.

‘Je me sens bien. Je suis prêt à partir. Pas de limites… Je me sens bien. Je suis prêt à aller jouer ”, a déclaré Stafford via ESPN.

‘Peut toujours être mieux. Je peux toujours essayer de me sentir à nouveau comme si j’avais 21 ans. Je vais continuer à essayer. Mais non, je me sens vraiment bien. J’ai l’impression que je peux réussir chaque lancer.

L’entraîneur des Rams, Sean McVay, a déclaré aux journalistes que le plan pour gérer le coude de Stafford tout au long de la saison ne serait “pas différent” de celui qu’ils avaient suivi l’année dernière.

Il poursuivrait en déclarant qu’il se sent confiant dans l’apparence de Stafford et qu’il ne s’inquiète pas pour le coude.

“Je vais vous dire, il lance le ballon de manière excellente”, a déclaré McVay. « Et il se sent bien. Tout ce que je vois reflète tout ce qu’il me dit. Et donc je me sens vraiment bien à ce sujet.

Stafford a également déclaré qu’il “avait fait des choses qui ont fait [his elbow] se sentir mieux », et qu’il continuerait à les faire tout au long de la saison s’il en ressentait le besoin.

McVay et Stafford viennent de terminer une saison qui les a vus mener les Rams à une victoire du Super Bowl contre les Bengals de Cincinnati, et ont sûrement l’intention de chasser un autre trophée Lombardi.

Lorsqu’on lui a demandé si cela signifiait éventuellement demander à Stafford et à son coude de lancer le ballon 50 fois ou plus dans un match, McVay a répondu “sans hésitation”.

Lorsqu’on lui a demandé si cela signifiait éventuellement demander à Stafford et à son coude de lancer le ballon 50 fois ou plus dans un match, McVay a répondu “sans hésitation”.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire