Les Broncos “ne vont nulle part”: les joueurs de Greg Alexander BLASTS pour avoir rendu public le spray de Kevin Walters

Le grand joueur de la ligue de rugby, Greg Alexander, a critiqué les Broncos comme un club sans gouvernail allant “absolument nulle part” jusqu’à ce que la culture de la fuite d’informations vers les médias ne soit pas éradiquée.

La saison de Brisbane s’est terminée en catastrophe samedi avec une défaite 22-12 contre St George confirmant que les Broncos manqueront la finale pour la troisième année consécutive, Canberra prenant la huitième place devant eux.

Le scénario semblait à peine croyable il y a encore sept semaines, lorsque les hommes de Kevin Walters s’imposaient 36-14 à Sydney contre Parramatta et s’installaient confortablement dans le top quatre.

Depuis lors, cependant, les Broncos ont perdu cinq de leurs six prochains matchs et ont concédé 113 points combinés lors de défaites consécutives à domicile contre Melbourne et Parramatta.

Suite à cette dernière capitulation, Walters a laissé échapper ses joueurs, fustigeant leur attitude et leur manque d’effort en défense. À son tour, cela a conduit à des rapports de Red Hill selon lesquels plusieurs joueurs des Broncos étaient « contrariés » par Walters pour avoir remis en question leur engagement.

Alexander pense que l’attitude est symptomatique d’un club qui lutte pour sa direction.

“Ce n’est pas suffisant de se plaindre que l’entraîneur pulvérise les joueurs”, a-t-il déclaré dimanche à Fox League.

«Il n’y a aucun moyen que cela aurait dû être rendu public. Si vous êtes un joueur de ce club et que vous divulguez ce genre d’informations, votre club ne va nulle part. Absolument nulle part.

L’ancienne star de la Nouvelle-Galles du Sud et des Kangourous a également souligné que Walters était bien dans son droit de pulvériser ses joueurs, mais que la tirade aurait dû rester dans le camp.

Le fait que certains joueurs aient rendu publique leur déception suggère que les Broncos devraient procéder à des changements de personnel, selon Alexander.

“Les histoires qui ont filtré de Brisbane au cours des deux dernières semaines, ce n’est pas un club en hausse, ce n’est pas le cas”, a-t-il déclaré.

“Les histoires qui ont filtré de Brisbane au cours des deux dernières semaines, ce n’est pas un club en hausse, ce n’est pas le cas”, a-t-il déclaré.

“Si les joueurs se plaignent parce qu’ils ont été déçus par le spray que Kevvie leur a donné après avoir été écrasés et qu’ils ont abandonné 19 essais lors de ces deux matchs [against Melbourne and Parramatta]vous devez vous débarrasser de certains membres du personnel.

‘Cela ne quitte pas le vestiaire. Si un entraîneur pulvérise une équipe, c’est évidemment qu’il le mérite. Ils le méritent.’

La défaite contre les Dragons signifiait que les Broncos devenaient la première équipe depuis Canberra en 1999 à manquer la finale avec un record de victoires.

Quatrième après la ronde 19, Brisbane est désormais la seule équipe depuis à être passée des quatre premières si tard dans la saison à la finale depuis que la LNR a introduit un système de top huit en 1995.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire