Mikel Arteta offre un verdict cinglant sur les attaquants inutiles d’Arsenal après la défaite

Le manager d’Arsenal, Mikel Arteta, a critiqué le manque de cruauté de son équipe après sa défaite 3-1 contre Manchester United.

Les Gunners ont connu des périodes de domination à Old Trafford mais ont fini par partir sans aucun point, Arteta déplorant le fait qu’Arsenal “n’ait pas clôturé le match”.

La défaite d’Arsenal a mis fin à leur début gagnant de cinq matchs consécutifs de Premier League. Ils ont réussi 16 tirs contre United, mais seulement trois d’entre eux étaient cadrés.

Arteta a déclaré: “Je suis vraiment déçu de perdre le match, surtout avec la façon dont il s’est déroulé pendant les 95 minutes. Nous avons eu de grandes périodes où nous étions totalement dominants et en contrôle total. Nous avons créé chance après chance mais nous n’avons pas fermé le jeu. À tout moment, quand ils ont des espaces ouverts, ils vont vous faire du mal.

“Ils ont eu trois grosses occasions et marqué trois buts, nous avons de nombreuses occasions et nous n’avons pas marqué assez de buts. Nous avons eu une période dans les 18 premières minutes où nous avons eu du mal et n’avons pas contrôlé le match, mais après cela, c’était nous tous.

Arsenal semblait pouvoir au moins gagner un point avec le match à 1-1, mais ils ont laissé trop d’espace à United et Marcus Rashford en a profité en marquant un doublé.

Arteta a déclaré: “Après 1-1, c’était nous tous.” Nous perdons le ballon dans un endroit vraiment difficile et jouons un ballon dans une zone où nous n’avons pas à le faire et une passe et ils sont qualifiés.

De plus, Arteta a critiqué la décision d’exclure la frappe de Gabriel Martinelli pour une faute de Martin Odegaard sur Christian Eriksen.

Arteta a commenté un “manque de cohérence” en ce qui concerne les décisions d’arbitrage et a exprimé sa conviction qu’Arsenal aurait dû recevoir un penalty pour un défi contre Bukayo Saka.

Arteta a déclaré: “Manque de cohérence. L’un est doux et la semaine dernière ils ont fait une faute sur Aaron mais c’est doux, ce n’est pas une faute. Il y a une faute sur Bukayo, c’est doux mais pas un penalty. Aujourd’hui c’est une faute. Le seuil dans les premières actions, il y a eu quelques tacles forts et on a pu voir qu’il n’y a pas de carton jaune car ils veulent garder un seuil dans un gros match. Vraiment difficile à comprendre.

Arsenal entame sa campagne en Ligue Europa jeudi face à Zurich avant d’affronter Everton à domicile en Premier League trois jours plus tard.

Arsenal entame sa campagne en Ligue Europa jeudi face à Zurich avant d’affronter Everton à domicile en Premier League trois jours plus tard.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire