Pourquoi Victoria Azarenka porte un maillot du PSG à l’Open d’Australie

Victoria Azarenka a révélé que son fils était à l’origine de sa décision de porter un maillot du Paris-Saint Germain à l’Open d’Australie.

La joueuse de 33 ans a maintenu en vie sa candidature pour une troisième couronne à Melbourne Park en battant la star américaine Jessica Pegula en deux sets mardi et a enfilé le maillot des géants de la Ligue 1 après le match.

La double gagnante de l’Open d’Australie a porté le kit tout au long du tournoi jusqu’à présent et la semaine dernière a expliqué que le choix de la mode revenait à son fils de sept ans, Leo.

«Il m’a vu porter la chemise; il portera la chemise donc nous sommes assortis ”, a-t-elle déclaré sur le site Web de la WTA.

“Je les ai soutenus [PSG] depuis 2012, depuis [David] Beckham a été signé au club. Je suis fan depuis longtemps et j’ai assisté à de très nombreux matchs.

Alors que sa mère est plusieurs fois vainqueur du Grand Chelem, Leo semble plus enclin à poursuivre une carrière dans le football que de suivre Azarenka sur le court de tennis.

“Il veut jouer au Paris Saint-Germain. C’est son rêve”, a poursuivi le Biélorusse.

“Je suis une maman de football maintenant et j’adore ça”, a-t-elle ajouté.

‘J’adore soutenir. Je suis odieux, comme absolument le plus odieux.

«Je crie, mais je suis très positif. Je suis en fait très fier parce que c’est une émotion complètement différente pour moi de soutenir mon fils. Je n’ai aucune honte à crier pour lui, comme zéro.

La n ° 25 mondiale, Azarenka a battu Pegula 6-4 6-1 pour atteindre sa première demi-finale de l’Open d’Australie depuis qu’elle a remporté son deuxième titre consécutif à Melbourne Park en 2013 – la dernière femme à défendre avec succès sa couronne.

La n ° 25 mondiale, Azarenka a battu Pegula 6-4 6-1 pour atteindre sa première demi-finale de l’Open d’Australie depuis qu’elle a remporté son deuxième titre consécutif à Melbourne Park en 2013 – la dernière femme à défendre avec succès sa couronne.

Jusqu’à cette semaine, le Biélorusse avait atteint les quarts de finale pour la dernière fois en 2016 et avait raté le tournoi trois fois en quatre ans entre 2017 et 2020.

L’ancienne No1 mondiale affrontera la championne de Wimbledon Elena Rybakina pour une place en finale samedi après que la 22e tête de série kazakhe ait battu l’ancienne championne de Roland Garros Jelena Ostapenko.

“C’est tellement incroyable d’être en demi-finale d’un autre Grand Chelem”, a déclaré Azarenka, qui reste la dernière femme à avoir défendu avec succès son titre de l’Open d’Australie, après le match.

«Je sentais surtout l’année dernière que mon tennis n’était pas mauvais mais je n’étais pas vraiment là mentalement pour y aller.

«J’ai joué avec beaucoup de peur, avec beaucoup d’anxiété et c’était vraiment difficile d’être courageux et de faire les bons choix dans un moment important où vous vous sentez anxieux, où vous vous sentez hésitant.

“J’ai beaucoup travaillé sur mon état d’esprit, me mettant au défi sur des choses que je ne ferais pas vraiment avant et j’ai essayé de me pousser vers l’avant.

«Parce que lorsque vous avez obtenu un grand succès, vous devenez parfois conservateur et vous hésitez un peu plus à essayer de nouvelles choses.

“Cette saison morte, j’étais comme si j’allais être ouvert d’esprit en essayant de nouvelles choses, baisser la tête et travailler dur.”

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

DERNIÈRES NOUVELLES