Simon Hill entre en guerre des mots avec Peter FitzSimons après la défaite de Socceroos contre la France

Le commentateur de football Simon Hill a critiqué le chroniqueur de Fairfax Peter FitzSimons pour son manque de connaissances sur le jeu mondial.

Les deux identités médiatiques se sont affrontées sur Twitter, avec Hill – la voix du football en Australie – exaspéré par la prise de FitzSimons dans le Sydney Morning Herald après que les Socceroos aient été surclassés 4-1 par la France lors de leur match d’ouverture de la Coupe du monde mercredi (AEDT) en Qatar.

FitzSimons – qui a reconnu qu’il connaissait peu le football – a estimé que l’Australie était entrée dans sa coquille après avoir pris une avance choquante contre les Blues au stade Al Janoub de Doha.

C’était un point de vue repris par des légendes de Socceroos telles que Harry Kewell, Mark Bosnich et John Aloisi – mais Hill a distingué l’ancien Wallaby FitzSimons.

Hill a qualifié la prise du journaliste sportif vétéran de “déprimante”, en particulier sa référence à la “voie australienne” où les équipes sportives posent toujours des questions à leur adversaire, quelle que soit l’occasion.

Une référence au regretté grand Tommy Raudonikis de la ligue de rugby et à son infâme cri de « bouvier » a également irrité Hill, qui couvre la Coupe du monde au Moyen-Orient.

‘Ave a go… Je ne sais rien sur le jeu… Tommy Raudonikis…’ Soupir’, a posté Hill sur Twitter.

“Pourquoi recevons-nous TOUJOURS ce genre de pièces” d’analyse “sur le plus grand événement sportif de la planète?”

“Si vous êtes un écrivain sportif généraliste, ne devriez-vous pas au moins avoir une connaissance pratique du plus grand jeu de la planète?”

Hill a ensuite souligné à un autre adepte de Twitter que le fossé de classe entre les deux nations était évident, l’Australie “fonctionnant avec des ressources très limitées par rapport à la France” avant d’ajouter que c’était un “miracle mineur”. L’Australie s’était qualifiée pour sa cinquième Coupe du monde consécutive. .

FitzSimons a rendu le service vendredi, soulignant que son point de vue était partagé par Kewell, Boschich et Craig Foster.

FitzSimons a rendu le service vendredi, soulignant que son point de vue était partagé par Kewell, Boschich et Craig Foster.

“Je ne connais rien à ce jeu. Mais à mes yeux de néophyte, nos mecs sont bien trop hésitants, et manquent d’urgence, n’est-ce pas ? Je sens le désespoir, mais pas le bon genre ? Nous ne semblons pas désespérés de nous attaquer à eux ? Il a demandé.

Ensuite, Mike Tyson a été bizarrement introduit dans le débat.

L’Australie affrontera ensuite la Tunisie samedi soir (21h, AEDT) avant d’affronter le Danemark à 2h du matin (également AEDT) le jeudi 1er décembre.

Les hommes de Graham Arnold devront gagner les deux matchs s’ils veulent se qualifier pour les huitièmes de finale pour la première fois depuis 2006.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire