Un faux fan français a déclenché une bagarre avec les supporters de Socceroos lors de l’événement des fans de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022

Le fan «français» qui a été impliqué dans une bagarre sauvage lors d’un événement de fans de la Coupe du monde à Melbourne s’est présenté comme un Australien d’origine ukrainienne qui voulait juste créer des problèmes pour la «crédibilité» des médias sociaux.

Une soirée de projection de la Coupe du monde à Federation Square à Melbourne pour le match de l’Australie contre la France a sombré dans la violence alors que les fans de Socceroos se sont retournés contre un petit groupe d’hommes qui semblaient être des supporters des Bleus,

Des milliers de personnes étaient entassées sur la place emblématique de Melbourne, et les scènes étaient jubilatoires après que les Socceroos aient marqué le premier but grâce à Craig Goodwin.

À partir de là, il est descendu très rapidement alors que les Français ont complètement mis en déroute les Australiens pour gagner 4-1, même s’ils auraient dû gagner beaucoup plus – telle était leur domination totale après le premier but.

Les coups de poing abondaient, les canettes, les bouteilles et l’eau étaient jetées par-dessus et sur les supporters « français », et leurs drapeaux étaient arrachés.

Sauf qu’il s’avère que le principal supporter des Bleus qui était dans le coup n’était pas français du tout.

Il était juste là pour faire bouger les choses.

“À l’origine, nous sommes venus avec des t-shirts australiens sur le dessus, puis dès que la France a marqué le vainqueur, nous sommes arrivés au milieu, avons enlevé les chemises australiennes (et) avons jeté une (chemise française)”, a déclaré l’homme à Back au podcast Bench alors qu’il tirait sur l’insigne français sur sa poitrine.

“Montrez les vraies couleurs mon pote, la France pour la victoire.”

L’hôte a ensuite demandé si nous étions en fait français – ce à quoi l’homme a donné une réponse surprenante, donnant un aperçu de sa motivation pour venir à l’événement des fans.

“Na bro (je ne suis pas d’origine française), je suis ukrainien”, a-t-il déclaré avec un fort accent australien.

“Na bro (je ne suis pas d’origine française), je suis ukrainien”, a-t-il déclaré avec un fort accent australien.

“(La bagarre était) tout pour le contenu, tout pour YouTube bro.”

C’était une décision qui n’a pas été bien accueillie par les fans de Socceroos qui ont également été impliqués dans la bagarre.

‘Putain d’eau’, ‘muppet’, ‘Il n’est même pas français’ et ‘Lâchez la X-box’ était le consensus commun parmi les fans qui ont été interrogés sur les bouffonneries du faux fan français.

Dans une autre tournure de l’histoire, aux côtés de l’homme qui a provoqué les fans australiens tout en portant son maillot bleu français, il y avait un autre homme (portant également un équipement de supporter français) qui semblait être le même homme qui apparaît dans le même canal de médias sociaux.

Ils font partie d’un groupe de trois qui publient souvent des vidéos de farces misogynes à Melbourne et semblent être de fervents fans du célèbre influenceur des médias sociaux Andrew Tate, désormais interdit, qui a fait la une des journaux pour ses opinions controversées sur les femmes.

Les tensions se sont rapidement apaisées et aucune arrestation n’a été effectuée selon la police de Victoria.

“La police n’a pas encore reçu de plainte, mais enquêtera sur tout rapport qui lui sera fait concernant l’événement”, a déclaré une porte-parole de la police de Victoria à Daily Mail Australia.

«Nous exhortons tous ceux qui n’ont pas parlé avec la police à se manifester.

“Il n’y a pas de place pour les comportements violents ou antisociaux dans la communauté et nous soutenons la grande majorité des fans de sport qui célèbrent cette période passionnante dans le bon esprit”, a déclaré la porte-parole.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire