US Open: Frances Tiafoe atteint les 16 derniers après avoir échoué à perdre un set

Frances Tiafoe a atteint la deuxième semaine de l’US Open avec une victoire en deux sets contre Diego Schwartzman samedi après-midi.

la graine no 22 a bouleversé le no. 14e tête de série sur Louis Armstrong en tête 7-6, 6-4, 6-4.

Tiafoe a diverti au tournoi du Grand Chelem et il a trouvé la forme avec l’Américain mais n’a pas encore perdu de set.

Le joueur de 24 ans affrontera Rafael Nadal après que le vainqueur du Grand Chelem à 22 reprises a battu Richard Gasquet en deux sets sur Arthur Ashe samedi soir.

Tiafoe a suivi sa compatriote américaine Jessica Pegula au tour suivant après avoir battu la qualifiée Yuan Yue 6-2, 6-7, 6-0 plus tôt dans la journée.

Le non de 28 ans. La tête de série numéro 8 a écouté le dernier match de Serena Williams depuis sa chambre d’hôtel la veille de sa victoire.

“Bien sûr que j’ai regardé Serena. Je suis comme tout le monde », a-t-elle déclaré.

“Vous vous sentez un peu triste, c’est comme ça que ça se termine. Mais, je ne sais pas, comme si je devenais un peu sentimental aussi en la regardant, à quel point elle devenait émotive.

Pegula avait perdu une chance de conclure la victoire une demi-heure plus tôt lorsqu’elle n’avait pas été en mesure de convertir sa balle de match, mais s’est rapidement regroupée.

Pegula a commencé sa carrière en Grand Chelem en allant 3-8. Elle est allée 22-7 depuis, y compris les quarts de finale à l’Open d’Australie chacune des deux dernières années et à l’Open de France cette année.

L’Américaine de 28 ans, dont les parents possèdent les Buffalo Bills de la NFL et les Sabres de Buffalo de la LNH, est entrée samedi avec une fiche de 0-2 lors des matchs de troisième tour à Flushing Meadows, y compris une défaite contre Petra Kvitova en 2020. Elle obtient un autre lui a tiré dessus lundi.

L’Américaine de 28 ans, dont les parents possèdent les Buffalo Bills de la NFL et les Sabres de Buffalo de la LNH, est entrée samedi avec une fiche de 0-2 lors des matchs de troisième tour à Flushing Meadows, y compris une défaite contre Petra Kvitova en 2020. Elle obtient un autre lui a tiré dessus lundi.

‘Petra est si difficile à jouer. J’ai l’impression que quand elle est allumée, elle te fait sortir du terrain. Et puis parfois elle peut s’en aller… C’est une battante. Quand ça clique, c’est vraiment difficile », a déclaré Pegula, avant d’ajouter:« Je pense que je suis une bien meilleure joueuse maintenant que je ne l’étais lorsque je l’ai affrontée la dernière fois.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire