Wayne Rooney admet que la victoire 8-2 de Man United sur Arsenal l’a laissé “mal à l’aise”

Wayne Rooney a admis la démolition 8-2 d’Arsenal par Manchester United en 2011 et les moqueries de la foule d’Old Trafford envers Arsène Wenger l’ont laissé “mal à l’aise”.

L’équipe de Sir Alex Ferguson a infligé la plus lourde défaite des Gunners en championnat depuis 1927 lors d’un après-midi étonnant à Old Trafford au cours duquel Rooney a réussi un triplé.

L’ancien attaquant de United savourait les batailles entre les deux équipes qui déterminaient souvent qui remporterait le titre de Premier League.

Mais lorsque la menace de l’équipe de Wenger a diminué, Rooney n’a pas apprécié que les fans « enlèvent le mickey » de leurs rivaux.

Les deux équipes se rencontrent à Old Trafford dimanche après-midi avec Arsenal remportant ses cinq matchs jusqu’à présent sous Mikel Arteta.

Écrivant dans le Sunday Times, Rooney a déclaré: «En 2009, cependant, le match n’était pas tout à fait le test d’autrefois.

“D’abord Chelsea, puis [Manchester] City est devenu notre plus proche rival et Arsenal n’était pas l’Arsenal contre lequel vous jouiez – non pas parce qu’ils n’avaient pas de qualité, mais parce qu’ils n’avaient pas les personnages qu’ils avaient auparavant.

“Cela s’est résumé lorsque nous les avons battus 8-2 en août 2011.

“J’ai marqué un tour du chapeau, mais je repense au match avec des sentiments mitigés. C’était un peu inconfortable, vraiment.

“J’aime Wenger et j’ai beaucoup de respect pour lui et le voir se moquer de lui par les fans avec 8-2 sur le tableau de bord n’était pas quelque chose que j’ai apprécié.

“Même le but de Nani, quand il a lobé Wojciech Szczesny, avait l’impression de prendre le mickey.”

“Même le but de Nani, quand il a lobé Wojciech Szczesny, avait l’impression de prendre le mickey.”

Danny Welbeck a ouvert le score pour United cet après-midi-là, avant qu’Ashley Young ne double son avance. Rooney a marqué le premier de ses triplés juste avant la mi-temps, avant que Theo Walcott n’en retire un.

United s’est déchaîné en seconde période, Rooney obtenant le quatrième, Nani le cinquième et Park JI-Sung le sixième.

Robin van Persie a obtenu une consolation pour les visiteurs avant que le défenseur des Gunners Carl Jenkinson ne reçoive un deuxième carton jaune.

Rooney a complété son tour du chapeau depuis le point de penalty avant que Young ne termine avec un huitième dans le temps d’arrêt.

United a été propulsé au titre par City grâce au spectaculaire vainqueur tardif de Sergio Aguero le dernier après-midi, tandis qu’Arsenal a terminé troisième.

Une répétition de ce score de 8-2 dimanche semble hautement improbable après qu’un Arsenal rajeuni ait commencé la saison sous une forme époustouflante.

United, cependant, a remporté ses trois derniers matchs alors que l’ère d’Erik ten Hag prend forme après les défaites contre Brighton et Brentford pour lancer la saison.

Articles similaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Le plus populaire